"Pour un développement humain, intégral, solidaire et participatif, en harmonie avec le vivant"

 
 
 
 
 
 
 
 

COVID-19 / Clés pour un monde de l'après-Corona ! Toutes les actualités COVID-19, UNE BREVE DE LA RDC... EN ACTION !

RIEH AFRIQUE ** COVID 19 ** Lettre à nos membres continentaux
 

covid 19 une_inter_coronavirus

La pandémie du COVID-19 est une crise international qui touche fondamentalement l’organisation de nos sociétés. Les membres du RIEH sont fortement interpellés dans leur mission. Cette pandémie traduit un sujet important de l'économie humaine, c'est-à-dire une façon d’organiser la société, d'où qu'elle soit dans le monde, pour relever les enjeux auxquels elle est confrontée. L'Europe est lourdement touchée, les Etats-Unis viennent de prendre conscience du danger, l'Amérique Latine et l'Asie sont confinés, le continent africain n'est pas épargné; nous devons tous agir en nous protégeant ! L'ensemble du RIEH par l'intermédiaire de son coordinateur Afrique : Gilbert Masumbuko s'adresse à ses membres. Nous vous livrons ses propos...

 

 

Chers Membres du RIEH,
 
 
Tout le RIEH est à vos côtés en ces moments de grande incertitude due à la propagation du coronavirus COVID-19, un problème réel de société, d’ampleur mondiale (presque tous les pays sont touchés ou vont être touchés).
Même les grands de ce monde semblent être jusque - là impuissants face à cette pandémie dont on ne connaît même pas les contours : quelles mesures prendre ? Quelle position tenir ?
Nous suivons avec attention les réactions et les initiatives prises par certains d’entre vous : revendication face au gouvernement, appel à améliorer les mesures prises, partage de certaines idées de plan d’information.
Il est pour le moment très difficile de mesurer les conséquences à court, moyen et long terme pour tous. On peut anticiper qu’elles vont être lourdes. Pour le moment, les voyages sont suspendus au moins jusqu’au 30/04/2020 et très probablement plus tard, compte tenu de l’évolution de la situation mondiale…
Nous sommes assez inquiets des conséquences que cette pandémie aura sur vos environnements et pays respectifs. L'Europe est gravement touchée, et l'Afrique ne sera malheureusement pas épargnée. Déjà des cas de Covid-19 sont signalés dans de très nombreux pays africains. La carte interactive et actualisée chaque jour de Jeune Afrique montre par exemple la progression du virus en Afrique ainsi que les mesures principales mises en place dans chaque pays.
Nous souhaitons par cette communication échanger avec vous sur la situation.
 

1. Lutter contre les fausses informations

Dans le contexte de pandémie et au vu des réactions perçues entre autres sur les réseaux sociaux, il est nécessaire de prendre la chose au sérieux et de ne pas propager de fausses informations. Cette maladie est sérieuse, touche tout le monde (pas seulement les personnes âgées et les personnes fragiles), est extrêmement volatile et se diffuse très rapidement. Il n'y aucun remède ni vaccin à l'heure actuelle. Beaucoup de charlatans font croire que des remèdes naturels existent. Certains pensent que c’est une sanction de Dieu et peuvent même s’appuyer sur des versets bibliques.
Le plus possible, il faut essayer d’avoir une communication institutionnelle « contre » les rumeurs.
Attention : ces périodes sont propices aux rumeurs, fausses informations (fake news) voire mauvais conseils !
 

2. Pratiquer et faire connaître les mesures de protection.

La seule manière de se protéger et de protéger les autres est d'adopter des gestes dits "barrières". Les principaux sont les suivants :
• Se laver très régulièrement les mains (au moins une fois par heure) et systématiquement après contact avec autrui. Le savon et l'eau sont les meilleurs moyens de lutter contre le virus.
 
• Garder une distance de sécurité d’au moins 1 à 2 mètres entre individus,
• Porter éventuellement un masque de protection si vous en disposez (obligatoirement si vous êtes malades). Bien sûr, bien s’informer sur les conditions dans lesquelles il faut le porter et quand il faut le changer et éviter de le porter quand cela n’est pas nécessaire, de peur de contribuer à augmenter la pénurie.
• Utiliser des mouchoirs jetables et éternuer uniquement dans votre coude (pas les mains pour éviter de transmettre le virus)
• Ne pas se serrer la main, se faire la bise, éviter le contact direct d’une manière générale.
Dans le cadre de vos activités ou toute activité sociale de manière générale :
• Eviter les attroupements et si possible désinfecter les objets que chacun peut toucher (poignées de porte, volant de véhicule, etc.). Le virus peut résister plusieurs heures à l'air libre selon les conditions climatiques.
• Privilégier les réunions à moins de 5 - 10 personnes à distance raisonnable.
• Des mesures de télétravail quand cela est possible sont un bon moyen de limiter la circulation du virus.
• Sensibiliser vos équipes et votre entourage aux gestes barrières et à la gravité potentielle de cette maladie.
Vous pouvez consulter les messages de prévention :
• de l’OMS : https://www.who.int/fr/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019/advice-for-public.
• et des autorités
 

3. Participer à la mobilisation de la société civile pour lutter contre la pandémie.

Dans tous les pays, la pandémie pose un problème majeur d’organisation de la société.
Il faut à la fois prendre des mesures de protection, assurer la prise en charge sanitaire des personnes atteintes par la maladie et assurer la survie de la population qui pendant la pandémie continue d’avoir besoin de manger, d’avoir accès à l’eau et aux services essentiels. La responsabilité de définir l’ensemble des mesures sur ces trois volets incombe bien sûr aux pouvoirs publics. Mais dans tous les pays, et singulièrement dans ceux où les Etats sont défaillants, la mobilisation de la société civile est nécessaire. Et nous avons là tout notre rôle à jouer comme membres du RIEH.
- Comment assurer la prise en charge sanitaire des personnes malades quand les structures sont insuffisantes, voire inexistantes ?
- Comment continuer à organiser l’approvisionnement en nourriture ?
- Comment assurer l’accès à l’eau ?
- Comment organiser l’habitat pour respecter les règles de prévention ?
Ce sont certaines des multiples questions qui se posent. La réponse est particulièrement difficile lorsque ces différents problèmes sont structurellement très mal gérés et qu’il faut en plus trouver des réponses compatibles avec la protection contre la propagation du virus.
C’est dans de tels contextes que l’intelligence collective dont savent faire preuve les membres du réseau est particulièrement nécessaire.
Autant que possible, il est nécessaire de chercher entre partenaires de la société civile et avec les pouvoirs publics les réponses les mieux adaptées.
Nous vous proposons d’échanger entre nous à la fois sur les situations que vous vivez et sur les initiatives que vous prenez. Utilisons pour cela les différents canaux disponibles : mails, WhatsApp, réseaux sociaux, notre site web RIEH.
Nous pouvons aussi échanger sur les réflexions que suscite cette crise, les problèmes d’économie humaine qu’elle met en évidence, les leçons à en tirer pour l’avenir.
Surtout prenez bien soin de vous !
En toute solidarité,
 

Le coordinateur de RIEH Afrique, Gilbert Masumbuko

Le Secrétaire Exécutif, Michel Tissier

Le Président du RIEH, Dominique Lesaffre

 

 


Ajouter un commentaire

-- Répondre à un commentaire --

-- Ajouter un commentaire --

commentaire :

Envoyer

 

Retour