"Pour un développement humain, intégral, solidaire et participatif, en harmonie avec le vivant"

 
 
 
 
 
 
 
 

Journal des 10ème Journées TEPOS dans Le Mené. un regard complice à partager…JOUR 1 Toutes les actualités Beyrouth 10 Août 2020

 

Le Mené, un territoire qui écrit son histoire grâce à l’engagement de ses habitants, d’un " territoire qui ne voulait pas mourir " à une " commune nouvelle engagée ", 
une démarche de développement humain durable à souligner ...

 

 

Le Grand Défi ! : Une action d'engagement collectif responsable et réaliste.  

 

Le « Grand Défi » du Pays du Mené n’est pas une initiative ponctuelle mais une nouvelle étape dans un parcours de développement territorial engagé il y a plus de cinquante ans.

 

En effet, sensibilisés plus tôt que d’autres aux menaces pesant sur les territoires ruraux en France et dans le Monde, les habitants du Mené ont, dès cette époque, décidé de prendre en charge eux-mêmes leur avenir pour sauver leur pays du déclin.

Sous l’impulsion de Paul Houée, animateur rural, issu d’une famille d’agriculteurs locaux, prêtre, maire de Saint-Gilles et sociologue inspiré par le Père Lebret, ce « Pays qui ne veut pas mourir » est devenu un « Pays qui se prend en mains » puis un « Territoire pionnier », en s’attachant à appliquer une vision globale du développement et de ses objectifs, dans le respect des valeurs humaines et du vivant.

 

Dès le début, Le Mené a su partager son expérience avec d’autres territoires, notamment au niveau national en participant à la création des « TEPOS » (Territoires à Énergie Positive) mais aussi au niveau européen en tant que co-fondateurs du réseau RURENER (Rural Energy). En juin 2018 un colloque « Du Souffle pour nos Territoires » co-organisé avec le réseau RIEH, réunissait, dans le Pays du Mené, des représentants de plusieurs continents et des intervenants du Mali, du Tamil Nadu, du Pérou et Le Mené, consacrant ce territoire breton comme une « terre humaine ouverte sur le Monde ».

 

Concrètement, sur le plan économique, depuis les années 2000, le Mené a centré ses efforts sur la recherche de l’autonomie énergétique, en exploitant, selon des technologies durables, ses ressources naturelles : vent, lumière solaire, bois, agro-carburants à haut potentiel énergétique.

 

Désormais proches de cet objectif, les habitants du Mené sont maintenant prêts pour répondre, avec LE GRAND DÉFI !, à d’autres problématiques actuelles des territoires ruraux : éloignement (mobilité), transition énergétique et écologique (pollutions de l’air et de l’eau (assainissement et protection de la planète), gestion et élimination des déchets...)  C’est donc un nouveau départ, sur une base environnementale plus large.

 

Cette nouvelle étape, indispensable et urgente elle aussi, est préparée avec le même réalisme et la même solidarité que la première phase énergétique. C’est le sens et le but du « GRAND DÉFI ! » qui mérite son nom par la multiplicité de ses objectifs et par le puissant effort d’engagement collectif nécessaire à son succès.

 

 

Autopsie d'une campagne bien Menée !

 

Par le Grand Défi !, c’est la population elle-même qui s’approprie la politique environnementale du territoire du Mené. Pour associer les citoyens à l’action collective, il faut les informer le plus efficacement possible de l’existence du projet et des moyens d’y participer.



Une Communication large pour mobiliser un maximum...

La commune du Mené édite deux publications périodiques : L’Info (mensuel) et l’Hebdo (hebdomadaire). Ces deux supports ont diffusé, pendant plusieurs semaines, des articles présentant le projet, ainsi que des avis, plus courts, permettant de suivre sa progression puis une diffusion via la presse locale pour élargir l'auditoire et communiquer plus largement sur l’opération.

 

Le Gd Defi mensuel 1       Le Gd Defi mensuel 2                                     Le Gd Defi presse

 

La "toile" a, bien sûr, été mis à contribution : Les annonces et les dossiers d’inscription des magazines se sont retrouvés aussi en ligne sur le site de la Mairie « https://www.mene.fr/presentation-2/ », qui ont renvoyé aux réseaux sociaux (Facebook) pour compléter la présentation  www.facebook.com/le.grand.defi.le.mene/

 

Puis, plus segmentée, vers des structures et personnes relais...

Des flyers et affiches ont été édités et déposés dans différents lieux-relais du territoire. Des pages volontairement claires, porteuses de slogans mobilisateurs et de photos attrayantes.

 

  Le Gd Defi flyer1​   Le gd défi flyer 2   Le gd défi flyer 3

 

  • Les réunions du Conseil Municipal ont, elles aussi, accompagné le lancement et le suivi de l’opération.
  • Plusieurs équipes ont été constituées par les écoles à la suite d’une rencontre avec les enseignant-e-s, qui se sont associé-e-s activement à l’opération et y ont fait participer leurs élèves.
  • Des personnes-relais (citoyens engagés, commerçants…) ont également été source de mobilisation d’équipes, notamment des coachs d’équipes.

 

Le lancement de l’opération a été mis en évidence par une grande réunion dans la principale salle de spectacles de la commune (Mosaïque), où se sont retrouvés plus de cent participants.

Cette soirée a directement provoqué la création de deux équipes et plusieurs participants retardataires.

 

Stimuler les initiatives par un travail d'équipe... 

Le principe n’est pas d’imposer d’en haut des améliorations mais de les faire surgir de la base, suivant un adage de la tradition locale : « la marmite commence toujours à bouillir par le fond ».

  • L’inscription dans les travaux du Grand Défi est libre. Tous les citoyens ont le droit d’y prendre part et y sont même incités. L’objectif est bien d’atteindre le plus grand nombre possible. Mais personne n’est obligé d’y participer.
  • Le choix du thème est libre, mais sur une liste de 7 propositions limitatives.
  • Chaque participant rejoint une équipe d’une dizaine de personnes environ, en général composée de voisins ou de gens habitants assez proches les uns des autres. 
  • Chaque équipe choisit l’un des 7 thèmes proposés.

 

Finalement, ce sont 23 équipes et 850 participants qui se lancent dans le Grand Défi ! qui se sont réparties de la manière suivante :

  • réduire les déchets : 4 équipes, 47 personnes, 5 coachs
  • économiser l’eau et l’énergie : 2 équipes, 27 personnes, 2 coachs
  • alimenter/s’alimenter autrement : 2 équipes, 13 personnes, 2 coachs
  • préserver la biodiversité et les paysages : 1 équipe (10 personnes, 1 coach) + 4 écoles (431 élèves)
  • se déplacer autrement : 1 équipe (6 personnes, 1 coach) + 1 école (15 élèves)
  • produire et  consommer durable : 2 équipes (17 personnes, 2 coachs) + 4 écoles (271 élèves)
  • innover ensemble : 2 équipes, 12 personnes, 2 coachs

Chaque équipe est accompagnée par un coach qui est un habitant de la commune ou un agent de la mairie du Mené. Les coachs ont suivi une journée de formation pour créer ensemble les outils de construction du projet.

 

La liberté n’empêche pas la rigueur ni la méthode !

Le travail est organisé sur 3 étapes : 

  • 14 janvier-11 février découverte : Découvrir la thématique choisie par l’équipe et comprendre ses habitudes.
  • 11 février - 7 avril engagements et consolidation : Agir et fixer ses premiers objectifs pour amorcer des modifications de ses habitudes. Poursuivre les actions dans le temps. Créer des habitudes nouvelles.
  • 7 avril – 16 mai transmission : Transmettre et partager son expérience.

 

Le gd défi methodo

Suivant une mécanique d'organisation bien huilée...

Des réunions d’équipes sont organisées par les coachs au sein des trois périodes, grâce au "carnet de bord des coachs" édité, suite à la formation.

 

Les temps collectifs permettent de faire la transition entre 2 périodes, de maintenir la dynamique de groupe et la convivialité du projet.

 

    Le gd défi les tps collectifs 2         Le gd défi les tps collectifs 1

 

Un collectif de 6 dessinateurs-illustrateurs et un scénariste a été composé par le biais d'un groupe de pilotage, avec mission de "croquer" les équipes et initiatives prises pendant le Grand Défi.! 

Une Bande dessinée valorisant les acteurs de cette belle aventure, est née... En voici quelques extraits :

 

Le Gd défi illust BD 1 Le Gd défi illust BD 2   Le Gd défi illust BD 3

Un territoire en action : cliquer sur ce lien https://www.facebook.com/le.grand.defi.le.mene/

 

Une restitution générale particulièrement importante aura lieu à l’occasion de la rencontre nationale des « TEPOS » (Territoires à Energie Positive) qui se tiendra au Mené le samedi  26  septembre 2020. (voir tous les détails sur le site Le Mené).

 

Pour poursuivre les échanges d’expériences engagés lors du colloque de juin 2018 « Rencontres internationales pour une économie humaine : Du souffle pour nos territoires », Le Mené, avec « Le Grand Défi » entre de plein pied dans le programme international des actions de territoires du RIEH.

 

 

La naissance d'une association : "Le Mené, territoire d'économie humaine".

 

Une Association est en cours de constitution : « Le Mené,territoire d’économie Humaine ».

Avec le RIEH, Le Mené participe à un programme territorial d’échange dans le monde. Derrière toutes ses actions et ce, depuis plus de 50 ans, l’humain reste au centre de l’équation.

Le Grand Défi a permis de faire émerger des projets à la fois ingénieux et innovants. Des initiatives qui doivent perdurer et essaimer non seulement le territoire mais bien au-delà. Leur expérimentation peut faire l’objet d’échanges de savoir-faire et de savoir-être sur les références de l’économie humaine pour le devenir d’une même planète et de ses habitants.

 

Cet article a été élaboré avec la collaboration de Pierre de Leusse, membre du RIEH et Lucie Prunault, coordinatrice du Grand Défi ! Qu'ils en soient ici remerciés.

 

 

 

 

 

 


Ajouter un commentaire

-- Répondre à un commentaire --

-- Ajouter un commentaire --

commentaire :

Envoyer

 

Retour